Après le pape, Robert Redeker


Fidèle à l’enseignement et la personnalité schizoïde de Mahomet, le Prophète, d’une Parole pleine de contresens, de contradictions, certains extrémistes musulmans ont voulu répondre au texte de Robert Redeker, philosophe et essayiste français, paru dans le Figaro du 19 septembre dernier, non pas en contre-argumentant les arguments de l’auteur, mais plutôt en lui envoyant des menaces de mort par courriel.  Comme quoi monsieur Redeker, lorsqu’il écrit ceci:

« Chef de guerre impitoyable, pillard, massacreur de juifs et polygame, tel se révèle Mahomet à travers le Coran. (…) Quand le judaïsme et le christianisme sont des religions dont les rites conjurent la violence, la délégitiment, l’islam est une religion qui, dans son texte sacré même, autant que dans certains de ses rites banals, exalte violence et haine. Haine et violence habitent le livre dans lequel tout musulman est éduqué, le Coran. »

n’a peut-être pas tout à fait tort.

http://www.robertredeker.net/