Des jumelles néo-nazies


Les Prussian Blue portant un chandail à l'effigie d'Adolf HitlerElles sont jeunes (à peine 14 ans), elles sont blondes, elles sont jolies et chantent des chansons à la gloire du nazisme.  Au pays américain, la liberté d’expression aura permis aux deux soeurs jumelles, Lynx et Lamb (Lynx et Agneau) de fonder un groupe de musique, les Prussian blue, nouvelle relève antisémite, admirées par l’ancien leader du KKK et négationniste David Irving.  Malgré leur image angélique se cache deux petites antisémites, prônant la race aryenne à travers leurs chansons.  À la toute fin de la chanson « Gone with the breeze », elle rende un hommage vibrant à Robert Matthews, fondateur du groupe néo-nazie The Order, groupe terroriste aryen fondé en 1983 et démantelé dans la même décennie mais dont il reste toujours quelques échos. Les deux blondinettes n’hésitent pas à faire l’éloge d’un nazi de haut rang, de l’époque hitlérienne, Rudolph Hess, un homme de paix selon les paroles de la chanson.  Bref, on croirait revivre un passé que l’on a tendance à croire disparu aux États-Unis, mais qui existe encore bel et bien. 

Source: Site officiel des Prussian Blue

Source: Aryen Wear (site où l’on prêche ouvertement et sans compromis la suprématie de la race blanche, on y trouve de tout, de la musique, des dvd, des livres de propagande raciale, des vêtements comme les t-shirts que portent les deux jumelles sur la photos, un encart publicitaire des deux jumelles Olsen version néo-nazie).  Là où en Allemagne des sentences d’emprisonnement sont données aux négationnistes reconnus coupable, ou que l’on traîne en justice ceux ou celles qui font le salut nazi, les néo-nazis semblent gambader en toute liberté au pays de l’Oncle Sam.  Jusqu’où peut aller la liberté d’expression, je vous le demande ?  Doit-on faire comme en Amérique et tout tolérer au nom de la liberté d’expression où bien ne doit-on pas, comme en Allemagne, condamner les mouvements d’extrême-droite ?

Source: Radio-Canada (Excellent dossier sur les groupes extrémistes en Amérique du Nord)